Maison et Jardin

Meilleur couteau à désosser en 2018 – Comparatif et Avis

Meilleur couteau à désosserQue vous soyez cuisinier, amateur ou professionnel, il vous est primordial d’acquérir le meilleur couteau de cuisine pour parfaire vos recettes magiques et mener ainsi les plus belles expériences culinaires.

Ceci commence bien évidemment par l’achat d’un set de meilleurs couteaux à désosser, car d’entrée de jeu, cela doit être à la base de vos préparations. Un meilleur couteau à désosser doit impeccablement vous servir à la fois à trancher, à émincer, à hacher et surtout à couper avec précision vos aliments, bien qu’ils soient de natures différentes.

Ainsi, un meilleur couteau sera bel et bien votre allié dans votre monde culinaire sympathique. Néanmoins, le choix impeccable du couteau idéal n’est jamais aussi simple qu’il paraît, puisque le marché propose une multitude d’offres et de marques qui, malgré les apparences identiques, ces derniers ne se ressemblent pratiquement pas.

Il reste que chaque modèle répond à une fonction différente, notamment destinée à un type d’aliment précis par exemple. Les différences entre les modèles peuvent être également faites à la base des matériaux de conception, de la longueur de lame, sa matière, sa manche et son revêtement, etc.

Quel est le meilleur couteau à désosser ?

NomMatériauTaille 
SHAN ZU
(Choix de la rédaction)
Acier17cm
AicokCéramique15cm
Victorinox-13cm
WüsthofAcier14cm
ArcosAcier13cm

Il en existe en outre sur le marché des couteaux à désosser allant de bas de gamme à haut de gamme, et donc votre choix ne doit surtout pas se faire au hasard. A ce propos, notre équipe est là pour vous fournir toutes les spécifications et les précisions nécessaires que vous devez savoir avant d’opter pour un tel ou tel modèle.

Enfin, nous vous avons fourni un comparatif comprenant les 10 meilleurs couteaux à désosser disponibles sur le marché, avec un guide d’achat rassemblant les modalités de choix du couteau idéal, avec des conseils d’utilisation et des précautions à ne pas négliger lors de vos préparations.

1. SHAN ZU : Meilleur couteau à désosser de l’année

SHAN ZULe couteau Shan Zu est un type bien favorable, il est capable de vous procurer une expérience culinaire très confortable.

Ce modèle est tout d’abord fabriqué à la base d’acier inoxydable, ce qui lui procure une durabilité absolue, avec une résistance impeccable aux traumatismes d’usage très fréquents, et à la corrosion. Sa lame est de 178 mm de longueur et de 2 mm d’épaisseur modérée est conçue pour couper les masses larges et épaisses sans le moindre effort. Elle est extrêmement tranchante et n’exige aucun aiguisage régulier.

Le Shan Zu est en effet un couteau de type Santoku, ce qui veut dire qu’il est en principe japonais de conception et destiné concrètement aux coupures des différentes viandes, des légumes et des fruits. Ce couteau est léger en matière, il dispose d‘une surface sobre et durable, il est hygiénique par excellence et entrave carrément la prolifération de bactéries, il n’absorbe aussi pas les éléments alimentaires coupés, comme il n’est surtout pas sensible aux produits chimiques, ni aux rouilles.

Il dispose également d’une lame ergonomique en bois anti-dérapant qui assure une souple prise en main. Par ailleurs, il est toujours facile à entretenir et à nettoyer seulement à l’eau savonnée. Evitez tout de même de le remettre dans un lave-vaisselle pour le nettoyer, et évitez surtout de le mettre dans un tiroir pour éviter les blessures éventuelles à chaque fois que vous le tirez, étant donné qu’il est bien pointu.

Enfin, un tout petit atout à ajouter, c’est que ce couteau est livré en effet avec une petite boite de rangement sympathique, qui peut consister alors une bonne idée de cadeaux.

Découvrez le SHAN ZU au meilleur prix !

2. Aicok : Couteau de cuisine professionel

AicokComme deuxième suggestion, nous vous parlons du couteau à désosser Aicok. Ce modèle est polyvalent par excellence, il est impeccable pour trancher viande, légumes et toute sorte de fruits.

Il est conçu en céramique, particulièrement avec des cristaux de zirconium oxydant (ZrO2), lui permettant d’être parfaitement résistant aux transitions destructives, et de faire ainsi face aux chauffages et aux refroidissements. Il est doté également d’une poignée bien équilibrée et d’une manche ergonomique, fabriquée en plastique sobre et rigide, permettant un maniement confortable, sûre et bien maîtrisé, ce qui lui procure en effet un poids pratiquement léger par rapport aux couteaux fabriqués à la base d’un métal.

Le couteau Aicok est un type ultra-pointu, au moins deux fois plus pointu que les type en acier pour le découpage ultra-fin. Il est donc impeccable pour tous vos aliments, à moins que vous évitiez de l’utiliser pour hacher les os, les tordre ou les frapper, ou encore le mettre dans un lave-vaisselle pour l’entretenir.

En effet, en matière d’entretien, ce modèle s’avère très simple à nettoyer étant donné qu’il est conçu purement en céramique, ce qui fait qu’il n’absorbe jamais les éléments alimentaires, et donc il vous suffira de le rincer à l’eau rapidement et de l’essuyer ensuite par une propre serviette. Il faut noter également que ce couteau est certainement antirouille, sans browning ni BPA.

Il est imperméable aux huiles comme aux acides, et ne génère jamais l’odeur ou le gout métallique lors de la coupe de certains aliments tels que les tomates. A noter aussi que la céramique fait que ce dernier reste net et efficace pour une très longue durée, dans devoir l’affûter à chaque fois.

Conclusion, ce type conçu en céramique se montre pur, sain et indispensable dans toutes les cuisines !

Découvrez le Aicok au meilleur prix !

3. Victorinox : Meilleur rapport qualité/prix

VictorinoxCe modèle de couteaux à désosser est un modèle qui s’avère être très professionnel.

Tout d’abord, ceci est dû à son design pratique, simple en la matière et très séduisant pour l’œil avec sa couleur jaune de manche. Ce type saura vous procurer qualité et confort pour découper tout type d’aliments que vous souhaitez.

Sa lame est conçue d’acier inoxydable, avec un effet miroir magique et une longueur de 16 cm pour vous assurer des coupes rapides et efficaces. En outre, elle atteint une solidité de 55 à 58 HCR sur l’échelle de Rockwell, en addition de son angle parfait de coupe qui garantit des tranchants excellents, puisqu’il a été contrôlé au laser.

En totalité, c’est un couteau qui est fabriqué avec de l’acier trempé, chauffé puis refroidi rapidement c’est pour cela qu’il se montre très performant, avec un caractère durable et surtout très flexible. Il est donc aussi résistant contre la corrosion et les acides des aliments.

Par ailleurs, sa manche de couleur jaune est antidérapante même au milieu humide, conçue également pour assurer une bonne utilisation, en considérant également les crampes de poignée que peut provoquer l’usage quotidien des couteaux à désosser, comme cette dernière est également injectée directement autour de la lame pour éviter tout interstice entre les deux parties, et entraver également la prolifération des germes, des bactéries, et des autres particules.

Il reste à mentionner qu’à l’inverse des modèles précités, le Victorinox est certainement compatible aux lave-vaisselles, et peut même être stérilisé jusqu’à 120°C. Il est donc bien conforme aux normes d’hygiène d’une manière restrictive et intacte.

Découvrez le Victorinox au meilleur prix !

4. Wüsthof : Enlevez facilement les tendons et la graisse

WüsthofSi vous êtes face au Wüsthof TR4615, vous êtes sans aucun doute face à un design plus moderne et contemporain.

Ce modèle est destiné en principe aux professionnels de l’art culinaire, qui cherchent sans cesse la précision et la performance. Toutefois, si vous êtes amateurs de cuisine et que vous aimer parfaire votre collection d’outils, ce couteau fera un ajout indispensable à votre plan de cuisine.

Il s’agit d‘un couteau à désosser très rigide en matière de découpage, il est absolument performant et assure une durée de vie et de service très bien prolongée. En terme de design, ce modèle est fabriqué conformément aux normes d’ergonomie et de praticité, il propose un confortable maniement grâce à sa manche fabriquée dans soudure et synthétique dotée d’une couleur noire sobre et robuste.

Sa lame est purement en acier spécial trempé, à haute teneur en carbone et censé garantir une meilleure solidité et une durabilité aussi longue et persistante. La lame a en plus été mesurée au laser pour assurer le meilleur angle de tirage calculé avec soin pour assurer une précision optimale.

Ce couteau procure toujours un tranchant de vrai haut niveau, et vous ne serez jamais obligés à l’aiguiser entre temps, il est encore forgé avec semelle pleine qui traverse le manche, son tranchant est encore exceptionnel et impeccable pour désosser, trancher et écorcher les viandes et les volailles, tout en facilitant le nettoyage des tendons et de la graisse.

Certes, nous vous assurons également que le Wüsthof TR4615 est facile à entretenir comme ses précédents, comme il répond impeccablement aux normes d’hygiène et de netteté.

Découvrez le Wüsthof au meilleur prix !

5. Arcos : Couteau très pratique

ArcosLe couteau à désosser Arcos282504 est un modèle robuste, qui combine le style, l’efficacité et l’effet traditionnel des fameux couteaux à désosser.

En effet, il s’agit d’un modèle conçu à la base d’acier inoxydable Nitrum, il est donc très résistant, durable et efficace pour tout type de découpage. En outre, il dispose d’une manche très stylisée, fabriquée en polyoxyméthylène et ergonomique au vrai sens du terme.

Il est destiné à tout type de travail, comme il est surtout efficace pour les fruits avec écorce dur. Sa lame est également trempée en acier inoxydable de qualité réellement supérieure, elle fait face impeccablement à la corrosion, et ne se dégrade et détériore pas malgré l’utilisation quotidienne acharnée.

La lame est sans aucun doute bien tranchante, elle est aussi pointue professionnellement pour procurer les meilleures techniques de découpage. Sa manche modérée et sa poignée sont dotées d’une technologie exquise. Elles procurent pour le couteau un poids très léger et pratique, vous pouvez donc l’utiliser sans efforts supplémentaires pour trancher vos aliments.

Ce modèle est aussi simple que ses concurrents en matière de nettoyage, vous pouvez l’entretenir à l’eau savonnée en un clin d’œil, comme vous pouvez le remettre dans un lave-vaisselle, le résultat sera satisfaisant en tout cas.

Par ailleurs, il faut mentionner que ce couteau dispose d’un bon rapport de qualité prix qui vous sera absolument abordable.

Découvrez le Arcos au meilleur prix !

Quel couteau de cuisine choisir ?

Couteau à désosser guide d'achatAfin d’arriver à prendre la bonne décision, il faut tout d’abord savoir qu’à chaque besoin correspond une lame particulière. Il est certain que cette dernière est toujours responsable de l’efficacité et la qualité de la coupe.

En effet, les outils de cuisine doivent être aussi variés et diversifiés que les méthodes et les techniques de préparation des aliments, et ce nécessite évidemment que les lames des couteaux de votre cuisine soient de différentes formes et natures.

En principe, il existe trois grandes tendances de lames à savoir :

Les lames lisses : Ce type de lames est conçu pour aboutir à des coupes franches, souples et surtout sans risque d’effilochage. Les lames lisses sont principalement utilisées pour couper les matières dures et résistantes, aussi molles et flasques. Ces couteaux sont en général privilégiés pour couper la viande, les légumes et les fruits.

Les lames dentées, appelées aussi lames crantées : Ce type se démarque par sa denture. Ceci lui procure une bonne capacité de coupe, notamment les produits avec une croûte dure ou avec une peau épaisse, tels que les tomates, le pain, la couenne, etc.

Les lames alvéolées aussi appelée cannelées : Ce modèle entrave carrément la matière coupée de coller à la lame, étant donné que des coussins d’air se forment régulièrement au niveau des cannelures de cette dernière. Ce type est spécialement capable de produire des coupes et des tranches très fines et concises, notamment quand il s’agit de steak de boeuf, des jambons, du saumon, etc.

Que privilégier ? Une lame en acier, en céramique ou en titane ?

Par ailleurs, il faut tout de même savoir faire la différence entre les matériaux qui composent les lames des couteaux à désosser, qui sont généralement conçues de différentes natures. Il existe bien des types fabriqués à la base d’acier, notamment de type inoxydable, carbonisé, ou damas, et d’autres en céramique ou en titane.

Les lames en Acier : Ce sont des lames extraites d’un alliage de fer et de carbone, et qui sont en principe destinées pour la cuisine. Elles sont dotées d’une très bonne qualité, car elles assurent une durabilité bien remarquable. Les lames en acier peuvent être facilement forgées et découpées.

Les lames en céramique : Ce type ne se rouille pas, il est qualifié de plusieurs avantages considérables. Les lames en céramique sont efficacement tranchantes, comme elles assurent une durée de vie très prolongée et font vraiment face aux traumatismes d’usage.

Les lames en titane : ces lames sont pratiquement très rares dans les coutelleries de cuisine, elles sont en principe conseillées pour la coutellerie sous-marine. Elles sont bien efficaces et durables également.

En somme, les lames proposent également un autre critère à considérer, et ceci repose sur leur taille, ainsi que leur forme. Vous pouvez notamment faire la différence entre :

Les lames droites : qui sont impeccables pour un travail à la pointe.

Les lames courbes : qui permettent de bien compenser la flexion du poignet lors de la coupe.

Les lames courtes : qui sont principalement plus pratiques et ne demandent guère beaucoup d’efforts.

Les lames longues : pour aboutir à des coupes de plus grande surface.

Les lames étroites : qui dont impeccables pour les opérations de désossage.

Les lames souples : qui sont très convenables pour les surfaces dures, étant donné qu’elles ne se déforment plus facilement.

Quel type de manche choisir ?

La manche du couteau peut également être un facteur de choix important. Notez qu’il s’agit évidemment de différentes natures de conceptions des manches, ce qui veut dire, différents revêtements :

Les manches en plastique : il s’agit des manches fortement résistantes à la corrosion, en ABS ou en polypropylène et qui assurent une hygiène très favorable.

Les manches en bois synthétique : Ce sont en principe des manches conçues en bois et en résines mélangés, c’est un très bon type qui associe résistance et souple maniabilité.

Les manches en bois brut : Ce sont des manches avec toucher naturel et original, elles sont résistantes et confortables à manier.

Les différents types de couteaux de cuisine

Couteaux à désosser : Ce type de couteaux est conçu avec une pointe tranchante efficace, impeccable pour la coupe des os de viande ou de volaille, car il fléchit facilement et perce la chair sans peine ni efforts majeurs. Ces couteaux sont généralement dotés d’une lame étroite et longue pour assurer un désossage de précision. Pour éviter des blessures éventuelles lors de l’utilisation de ces couteaux, consacrez chaque type de lames pour sa tâche adéquate ; les lames rigides de ce type doivent être utilisées pour des morceaux de viande gros et épais, alors que les lames flexibles doivent être consacrées pour les plus petits des morceaux coupés.

Couteaux de chef : aussi appelés couteaux de cuisine, ce type est soit disant passe-partout. Il est qualifié d’une extrême polyvalence à parfaire une bonne variété de tâches. Il est idéal pour trancher sans peine les morceaux de viande ainsi que d’autres aliments. Ce sont des couteaux à effet professionnel et artistique, ils peuvent être utiles pour émincer, couper en dés…Ils sont en réalité indispensable dans toutes les cuisines. Techniquement, ce type dispose d’une lame de 8 po en longueur et 1,5 po en largeur.

Couteaux à découper : Ce modèle peut se manifester polyvalent, mais en principe il est conçu pour trancher et découper rapidement la viande. C’est un type avec une lame souvent longue mais mince et fine. Il est impeccable pour la coupe de volaille, de jambon, et de toute sorte de charcuteries.

Couteaux à pain : Tel indiqué dans la nomination, le couteau à pain doit être consacré pour la coupe du pain. Ce type dispose en effet d’une lame moins incurvée et bien légère, avec un bord dentelé pour trancher efficacement la croûte du pain. A noter que ce type est toujours convenable pour couper les fruits tels que les ananas, les melons, et tout autre fruit avec une écorce un peu rigide.

Couteaux à laitue : Oui, il existe en effet un type de couteaux spécial pour la laitue. Il est pratiquement fabriqué en plastique avec un bord cranté. Le couteau à laitue sert à entraver le brunissage lors de la coupe de cette dernière, et qui est souvent provoqué par les lames métalliques.

Couteaux Nakiri : ce concept est particulièrement japonais, il est destiné à la coupe des légumes spécialement. Ce type de couteaux est en effet identique à un couperet en matière de forme, comme il dispose d’une lame toute droite et mince. Il est idéal pour parachever des coupes de légumes de toutes formes et tailles.

Couteaux à filets : ce type est consacré normalement pour désossage des écailles de poisson, puisqu’il est muni d’une lame longue, souple et fine, évaluée de 6 po à 11 po et efficace pour le déplacement tout au long de l’arête, et sous la peau de poisson.

Couteaux à légumes : il faut préciser qu’en matière d’usage, le couteau à légumes et le couteau Nakiri sont tous deux destinés à la coupe de légumes, sauf que ces deux se diffèrent quand il s’agit d’un certain nombre de caractères. Au fait, les couteaux à légumes servent parfaitement aux tâches délicates telles que l’épluchage, l’épépinage, le dépeçage, et l’étrognage. Ils sont munis d’une lame de 3 po voire plus de longueur, et il se montre qu’ils en existent des modèles de formes différentes.

Vous pouvez choisir entre le couteau à légumes à pied de mouton, dont la lame est émoussée et impeccable pour la coupe des aliments tels que les gousses d’ail ou les échalotes ; le couteau à légumes à pointe centrée, qui se montre très polyvalent et précis ; le couteau à légumes à bec d’oiseau qui dispose d’une lame arquée pour l’épluchage des fruits ronds à écorce dur.

Couteaux Santoku : ce modèle de couteaux et analogiquement comparable au couteau chef. Il possède une lame aussi longue, toute droite, large et surtout courbée à la pointe. Les couteaux Santoku sont conçus pour satisfaite principalement trois types de tâches, tel que le nom Santoku indique (trois usages), qui sont le découpage, le tranchage et l’émincage. Comme précité, les lames de ces couteaux sont souvent longues, mais il en existe unes avec des lames plus petites. Les couteaux Santoku sont appréciés très souvent par la prise en main souple et équilibrée qu’ils procurent.

Couteaux à steak : Ce type de couteaux est particulièrement conçu pour le découpage des aliments et des plats de résistance, comme les steaks, le porc, le poulet. Cela veut dire que ces couteaux sont le plus privilégiés après et non pas durant la préparation des aliments. Les lames des couteaux à steak sont dotées en général d’une longueur variante entre 4 po et 6 po, et qui peuvent très souvent être dentelées.

Couteaux tout usage : couteaux à usage ou couteaux à sandwich, ce type se démarque en principe avec sa largeur par rapport au reste des modèles. Il est en revanche impeccable pour le tranchage de la viande, les herbes fines, les légumes, les fruits, etc. Il est doté d’une certaine polyvalence comme son nom l’indique. Les lames que ce type comprend sont soit droites soit dentelées, comme elles mesurent de 4 jusqu’à 7 po de longueur.

Comment entretenir à bien les couteaux à désosser ?

Les couteaux de désossage sont généralement d’usage fréquent et quotidien. A vrai dire, un couteau de cuisine peut être utilisé nombreuses fois en une seule journée.

Ainsi, pour en profiter pour une durée maximale et en garantir une efficacité idéale, il est nécessaire d’en toujours prendre soin, et ce doit être accompli d’une manière saine et correcte, étant donné que ces outils sont tout de même dangereux, et vous devez formellement ne pas s’en approcher sans prendre des précautions majeures.

En outre, pour entretenir les couteaux de cuisine, il faut tout d’abord respecter un certain nombre de règles :

• Premièrement, il faut laver les couteaux avec une eau mélangée d’un liquide de vaisselle après chaque utilisation. Il faut également les rincer avec un chiffon ou une éponge douce.

• Il faut par la suite les essuyer avec un tissu ou un autre chiffon sec avant de les ranger dans un placard ou une étagère et évidemment, loin de la portée des enfants.

• Veiller tout de même à ne jamais utiliser le coté abrasif des éponges quand vous nettoyer les lames.

• Évitez en revanche de se servir des lave-vaisselle pour nettoyer les couteaux, surtout si ces derniers sont conçus à la base des matériaux naturels.

Comment utiliser vos couteaux à désosser ?

• Lors de découpage des aliments, essayez de le faire toujours sur des planches en bois, au bambou en hêtre. Essayez également de proscrire une base de découpage en granite, en marbre, en verre ou en inox.

• Évitez surtout de couper dans les casseroles ou les poêles, pour ne pas les endommager ainsi que le couteau.

• Veillez à utiliser chaque type de couteau pour les tâches qui y sont relativement spécifiques, pour faciliter votre travail, et éviter également d’endommager votre matériel à cause des éléments coupés, qui peuvent être plus rigides pour les lames de votre couteau.

Quelques conseils de rangement et de stockage

Pour ranger à bien vos couteaux, nous vous conseillons d’éviter particulièrement les tiroirs, enfin d’évier en parallèle les entrechoques, et d’éviter de ne jamais risquer de couper les main après chaque ouverture de tiroir.

Toutefois, un bloc à couteau serait la solution idéale pour stocker vos couteaux, à moins que vous l’entreteniez régulièrement pour entraver les bactéries. Il serait encore favorable si vous fixez une barre de bois pour les remettre près de votre espace de travail.

Finalement, veillez à ce que vos couteaux et votre matériel d’affûtage soit loin de la vue et de la portée de vos enfants, pour éviter des accidents éventuels graves.

Ainsi pour l’affûtage…

L’opération d’affûtage est simple et ne prend jamais beaucoup de temps, à moins que vous risquiez de ne pas bien maîtriser ce matériel, optez pour un spécialiste pour le faire, car comme vous savez, ceci n’est pas un jeu d’enfants.

Techniquement, il vous suffira de tenir bien le fusil d’une main, et le couteau de l’autre. Faites alors glisser la lame de sa base à sa pointe, dans les alentours de 20° à 30° pour cinq ou six passages continus pour les deux cotés. En outre, une pierre à aiguiser peut de même faire l’affaire.

Prévoyez votre affûtage pour un bon moment au préalable pour faire tremper la pierre dans une eau claire pour une dizaine de minutes, et faites en sorte qu’elle reste humide tout au long de l’opération.

Ce processus nécessite en revanche des techniques précises, que vous pouvez vous en renseigner par une simple recherche sur internet, ainsi l’apprentissage vous serait plus facile en regardant des tutos sur Youtube.

Ces comparatifs pourraient également vous intéresser :
Les meilleurs défroisseurs vapeur
Les meilleurs broyeurs de végétaux
Meilleur couteau à désosser en 2018 – Comparatif et Avis
5 (100%) 14 votes